Booba et son ours, la brutale virilitude

On parle souvent du rap, soit pour l’encenser soit pour le taxer de sous-culture, on en fait des livres, on a des spécialistes de tous niveaux qui en parlent de 100 manières différentes. Mais on n’évoque pas assez son humour!

Par exemple, moi, j’ai toujours pensé que Booba devait avoir un sacré humour. Vous imaginez les couilles que ça demande de porter un pseudo qui évoque pour certains un petit ourson inoffensif ?

Eh bien en réalité le contraste entre la douceur de l’ourson et la BRUTALE VIRILITUDE d’Elie Yaffa multiplie par 1000 sa brutalitude virile.

Est-ce que vous avez vu la fameuse capture du clip « Comme les autres », où le king et son ami le méchant Ours du cirque Pinder attendent côte à côte à une table de pique-nique ? Est-ce que vous aussi vous les imaginez bien partager une fondue aux 3 fromages ?

Moi je file un oscar à cet Ours, et un autre au réalisateur pour ce clip qui fait passer Leonardo pour une fiotte. Big up Serge Aurier !