Jeune Slow revient avec le clip « Vin Rouge »

Nous vous l’avions présenté il y a presque un an pour la sortie de son EP « Cash Mire », aujourd’hui le rappeur Jeune Slow propose de nous pencher sur son clip « Vin Rouge », tiré de son dernier projet en date.
YARD a donc sauté sur l’occasion pour décrypter le visuel avec l’intention de SJD, le réalisateur mais aussi avoir le point de vu de l’artiste.

 

 

SJD : « Nous avons cherche a faire un clip d’ambiance simple avec une couleur et de l’attitude. A l’image dun bon verre de vin. Sans trop d’artifice dans un décor fort. Nous avons misé sur l’attitude et la nonchalance du Jeune Slow. Il est parfois plus dur de faire des choses épurées que de faire un clip ultra dynamique avec beaucoup d’insert subliminal ».

 

 


« Avec le lieu ou encore le groupe qui l’accompagne mais également dans la réalisation du clip et le grain de l’image, c’était le combo parfait pour illustrer ce morceau. »


 

Jeune Slow : « Srabi (Beatmaker) et moi voulions clipper « VIN ROUGE » en tant que premier visuel de notre ep en commun « Cash Mire » car il représente parfaitement l’ambiance générale du projet.
Cela nous a pris du temps car il fallait trouver la bonne personne apte à pouvoir nous donner un rendu à la auteur de nos attentes mais aussi du faite qu’on voulait trouver le bon scénario, la bonne histoire qui collerait parfaitement à ce titre.

On a voulu créer une ambiance soirée Jazz bar Américaine des années 80/90, que cela soit l’ambiance général du clip. Avec le lieu ou encore le groupe qui l’accompagne mais également dans la réalisation du clip et le grain de l’image, c’était le combo parfait pour illustrer ce morceau.

Dans cette vidéo, la femme fatale incarne la rose rouge, celle sur qui on peut compter même dans les moments de crises, « La Ride or Die », la vraie.
On rêve tous de trouver la femme de nos rêves un jour.
« VIN ROUGE » est une hymne à l’amour passionnel d’où la présence de la rose rouge sur la cover du titre. »

 

 

Plus d'articles

Agenda

21

09

Wiki en concert au Badaboum

Travis Scott au Zénith de Paris