Jok’Air dévoile son nouveau clip « La mélodie des quartiers pauvres »

Quasiment un mois jour pour jour après la sortie de son dernier clip « C’est la guerre », le rapeur Jok’Air garde le rythme avec la sortie de ce nouveau visuel tourné dans son quartier de Chevaleret à Paris. Il faut dire que l’artiste sait construire son momentum à l’approche de la sortie de son EP « Big Daddy Jok » prévu pour le  24 février prochain.

Pour l’occasion, nous avons demandé au réalisateur Alain Guillerme pour La Sucrerie et à Jok’Air de nous en dire plus sur ce qui se cache derrière le clip « La mélodie des quartiers pauvres »

 

jokair-yard-2

 

Alain Guillerme pour La Sucrerie : « J’ai voulu rendre hommage aux quartiers dits « pauvres », avec un clip graphique mettant en lumière les habitants de la cité Chevaleret, en particulier les enfants qui y représentent le futur. Le noir et blanc mélancolique et les ralentis viennent appuyer le côté sobre et aérien du visuel. La casse auto, quant à elle, sert de symbolique pour la pauvreté tout en offrant un support visuel fort, renforcé par le contraste vis à vis de la tenue de Jok’Air. »

 

jokair-yard-3

 

Jok’Air : « On a fait ce clip au milieu de ma cité, en bas de chez ma mère, là où j’ai grandi. Sans arme ni violence, juste la réalité. Pour le thème, tout est dit dans le titre « La mélodie des quartiers pauvres. » Je présente simplement là où je vis. »