NWCMRS : Slim Lessio

Pour fêter le retour de notre format dédié aux talents émergents, qu’ils soient français, francophones ou internationaux, YARD a décidé de se pencher sur un artiste qui mériterait que l’on s’attarde sur lui un instant.

slim-lessio-nwcmrs-yard

Age : 20

Ville : Spa, (Belgique)

Instagram : Slimlessio

Twitter : @Slimlessio

 

Présentation
Un de mes gars m’appelait Slim Dog  en référence à Snoop car je rappais avec une nonchalance et plus jeune je fumais beaucoup aussi. J’ai gardé Slim et quelques années plus tard j’ai rajouté Lessio qui vient de mon deuxième prénom (Alessio).

 

Comment en es-tu venu à faire cette musique ?

On était dans cette culture hip hop avec mes gars, j’ai remarqué que j’avais une certaine aisance quand je rappais les textes d’autres rappeurs, alors je me suis dit que j’allais me mettre à écrire mes propres textes. J’ai montré mon premier texte à mes gars et ils m’ont dit que ça tuait du coup je me suis jamais arrêté.

 

Comment tu définirais ta musique ?

Du rap plutôt différent de ce qui se fait, j’essaye de garder ma touche personnelle en parlant toujours de mon vécu, de mes émotions, de ce que je vois. Tout ça avec les influences de ATL. Je viens de Spa en Belgique, c’est loin de tout, de Paris, de Bruxelles…  Ça nous a amené à créer notre propre sauce.

 

 

slim-lessio-nwcmrs-yard-2

La genèse du titre « Assumer »

Assumer c’est un des premiers titres que j’ai enregistré dans les studios de Trez Recordz.  J’étais dans ma voiture, j’ai reçu l’instru de Ponko et j’ai commencé à écrire. Comme pour tous les morceaux c’est venu naturellement. Après ce qui en ressort c’est l’histoire d’un de mes gars proche de l’époque qui déconnait.

 

Où étais-tu il y a un an et où t’imagines-tu/te projettes-tu dans un an ?

Sûrement fourré dans un coin sombre de Spa avec les miens haha. Dans un an, je m’imagine sur scène, en festival ou en showcase. Toujours entouré de mes salopards.

 

 

nwcmrs1

 

Plus d'articles

#YARDSummerClub : Streestyle #10 avec Alex Dobé

93 Days of Summer : Martin

Paris Hip Hop Closing