Top 5 : BAPE, les collabs improbables

Chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus de l’arrivée de BAPE à Paris, confirmée sur Instagram en octobre dernier. Depuis sa création en 1993 par Nigo, l’enseigne nipponne a su se faire une place de choix dans l’industrie de streetwear à coups de collaborations de prestige… et d’autres nettement plus curieuses. On s’est donc naturellement penché sur ces marques, objets et licences dont on n’aurait sans doute jamais imaginé qu’elles puissent être camouflées sous l’imprimé iconique de BAPE.

5. BAPE x Scarface

Année de sortie : 2005

Ok, ok, ok… On vous l’accorde. Une marque de streetwear qui dédie un t-shirt à Scarface, film G par excellence et bible de références dans la culture hip-hop, ça n’a rien de franchement improbable. Preuve en est : Supreme en a également eu l’idée il y a quelques mois de cela. Sauf que BAPE a su rendre cette collaboration singulière avec un packaging next level, qui reléguait le textile au second plan. Une boîte digne de la meilleure cuvée de Moët & Chandon, dans laquelle se glissait (logiquement) une bouteille de champagne contenant le tee en question. « Oh, you fancy huh ? »

4. BAPE x Modernica

Année de sortie : 2012

Tandis qu’IKEA devient chaque jour un peu plus hype, le fabricant de mobilier californien Modernica n’a jamais vraiment cessé de l’être. C’est en tout cas ce qu’on peut légitimement se dire en épluchant son catalogue de collaborations, qui va de Stüssy à Undefeated, en passant par Anti Social Social Club. Pour son association avec la maison japonaise, Modernica a affublé ses chaises du célèbre motif camo BAPE, en plus de produire une table basse dont la forme épouse celle de son logo.

3. BAPE x Disney’s Winnie the Pooh

Année de sortie : 2006

Bob l’Éponge, Super Mario, Hello Kitty… L’imaginaire des cartoons et des jeux vidéos plaît du côté de BAPE. Généralement, cela aboutit sur une collaboration où le personnage en question prend la pose aux côtés de la mascotte Baby Milo, sur un t-shirt qui s’arrachera à prix d’or. Mais la première avec Disney, c’est différent. Les deux institutions s’accordent cette fois sur une peluche du plus connu des oursons (non, ce n’est pas Booba) dont la peau est évidemment « militarizée », comme dirait Gradur. Pour les grands enfants, ceux qui ne collectionnent non plus les cartes Pokémon, mais les sneakers en édition limitée.

2. BAPE x Amazon

Année de sortie : 2012

En terme d’image, quasiment tout oppose A Bathing Ape et Amazon. Quand l’un représente ce qui se fait de plus niché en matière de street culture, l’autre permet à tout un chacun de commander la moindre babiole trouvable sur Internet. Mais puisque les contraires s’attirent, on devine que leur association fait sens, n’est-ce pas ? Le tee « Amazon.co.jp » s’avère plus sobre que ce BAPE a l’habitude de faire, puisqu’il n’affiche (apparemment) que le sourire jaune du détaillant américain. Il faut jeter un oeil au dos du vêtement pour identifier la patte de Nigo, avec une armée de Baby Milo qui jouent les livreurs fainéants. Accurate.

1. BAPE x Daiwa Fishing Co.

Année de sortie : 2010

Dans la longue liste des activités qui ne semblent pas nécessiter un quelconque effort vestimentaire, la pêche figure assurément en très bonne position. Il fallait bien BAPE pour remédier à cela, et équiper nos amis pêcheurs avec style. En 2010, l’enseigne nipponne joignait ses forces avec Daiwa, une référence historique du matériel de pêche, pour une collection naturellement intitulée « A Fishing Ape ». Cannes, hameçons, vestes en Gore-Tex, moulinets, boîtes à appâts… BAPE ne laisse rien au hasard ; c’est donc la panoplie complète du pêcheur qui se pare de son plus bel imprimé camo. A Bathing Ape, plus que jamais premier sur vos passe-temps du dimanche.