Explication de texte : Bobby Shmurda – Hot Nigga

Loin de nous l’envie de vous casser dans votre délire pendant la prochaine YARD Party, mais il nous semblait de plus en plus judicieux de présenter l’envers du décors de certains titres aux succès si fulgurants qu’il en devient presque impossible de ne pas marmonner quelques paroles (encore faut-il que ces dites paroles soient correctes). Voici donc une explication simple et didactique de la rédaction, permettant de mettre la lumière sur des titres qui en valent la peine.

Malgré une danse envoûtante et un son taillé pour faire hocher les têtes, le titre « Hot Nigga » est bien plus profond qu’il n’y paraît. Car c’est d’abord un morceau introspectif empreint d’un réalisme brutal porté par un name dropping d’amis tout juste sortis de leur puberté. C’est en ce sens que le rappeur lâche les noms de Shyste, Monte, Trigger, Tones, Jaja, Greezy, Phantom, Meeshie, Rasha, A-Raw, Mitch et son gang/label GS9, dont un certain nombre sont incarcérés, voire même morts. Originaire de Flatbush, quartier mal famé de New York, Chewy est très tôt confronté au monde impitoyable qui l’entoure. Rapidement il tombe dans les clichés rappologiques outre-Atlantique : père absent durant la jeunesse, vente de drogue, machisme, apologie des armes à feux et matérialisme yankee.

Ci dessous un florilège de passages issus du morceau :

Drogues:

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

« I been selling crack since like the fifth grade »
« Je vends du crack depuis la sixième »

« Jaja taught me flip them packs and how to maintain »
« Jaja m’a appris comment écouler la drogue et gérer ses stocks »

Famille :

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

« Momma said no pussy cats inside my doghouse »
« Maman m’a dit de ne pas ramener de mecs faibles chez elle »

« That’s what got my daddy locked up in the dog pound »
« C’est pour cela que mon père est incarcéré en prison »

Armes :

Concrètement « Hot Nigga » est une ode à la culture des armes à feu.

« And we keep them nine mills on my block, nigga »
« Et on porte tous des 9mm dans mon quartier »

« Try to run down and you can catch a shot, nigga »
« Essaye de nous voler et tu te feras tirer dessus »

« With M16s, we gon’ put some shots on ‘em »
« On va leur tirer dessus avec des M16 »

« But GS for my gun squad »
« GS c’est pour mon équipe qui portent des flingues »

Mort :

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

« Mitch caught a body ‘bout a week ago, week ago »
« Mitch a tué quelqu’un il y a une semaine environ »

Difficile de croire que la phase la plus emblématique du morceau soit au sujet d’un meurtre.

« Like I talk to Shyste when I shot niggas »
« C’est comme si je parle à Shyste (ami décédé de Bobby Shmurda) quand je tire sur des mecs »

Gang :

Jeux de mots avec l’acronyme G.S qui désigne d’abord l’équipe de Bobby Shmurda (Grimey Savage/Shooters originaires de Flatbush, Brooklyn)

« Grimey savage, that’s what we are / Grimey shooters dressed in G-Star »
« Des sales sauvages, c’est ce qu’on est / Des shooters sales habillés en G-Star »

Prison :

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

« Free Greezy though, let all of my dogs out »
« Libérez Greezy, libérez tous mes potes »

« Free Phantom though, let all of my dogs out »
« Libérez Phantom, libérez tous mes potes »

«That’s what got my daddy locked up in the dog pound »
« C’est pour cela que mon père est incarcéré en prison »

« Tell them niggas free Meeshie, hoe »
« Salope, dis leur de libérer Meeshie »

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

Et si vous vous demandez pourquoi cette chanson entre si facilement dans votre tête, peut-être est-ce parce que le rappeur utilise un procédé souvent employé par de grands orateurs appelé l’anaphore (rappelez-vous par exemple le texte de Martin Luther King où chaque phrase commençait par I have a dream ). Là où cela devient intéressant, c’est lorsque l’orateur est un rappeur et que son but est de faire rimer les fins de phrases entre elles. C’est ainsi que l’artiste double cet effet musical en mettant à la suite un mot (qui change à chaque phrase) et un autre qui ne varie pas avant la quatrième ou cinquième fois qu’il est usité, permettant donc d’augmenter l’effet sonore, par exemple :

And Chewy, I’m some hot nigga/
Like I talk to Shyste when I shot nigga/
Like you seen him twirl then he drop, nigga/
And we keep them nine mills on my block, nigga/

Et Chewy (surnom de Bobby Shmurda), j’suis grave chaud négro/
C’est comme si je parlais à Shyste quand je tire sur des négros/
C’est comme si tu les voyais pivoter avant de tomber, négro/
Et dans mon quartier on porte des 9mm, négro/

Shawty like the way that I ball out/
I be getting money ’til I fall out/
You talking cash, dog, I goes all out/
Shorty love the way that I floss out/
Free Greezy though, let all of my dogs out/

Bébé aime la façon dont je pèse/
Je vais gagner de l’argent jusqu’à ma chute/
Tu parles de d’oseille, de chiens, je pars en couille/
La petite aime ma façon de briller/
Libérez Greezy, libérez tous mes gars/

We gon’ pull up in that hooptie like we cops on ‘em/
With M16s, we gon’ put some shots on ‘em/
I send a little thot to send the drop on ‘em/
She gon’ call me up and I’mma sick the hots on ‘em/

On va faire foncer sur eux avec cette caisse de merde comme si on était des flics/
Avec des M16 on leur tirera dessus/
J’envoie une petite pute récolter des infos sur eux/
Elle m’appellera et j’enverrai des gars les terminer/

Tell them niggas free Meeshie, hoe/
Some way, free Greezy, hoe/
And tell my niggas, Shmurda teaming, hoe/
Mitch caught a body ‘bout a week ago, week ago/
Fuck with us and then we tweaking, hoe/
Run up on that nigga, get to squeezing, hoe/
Everybody catching bullet holes/
Niggas got me on my bully, yo/

Salope, dis leur de libérer Meeshie/
Salauds, d’une façon ou d’une autre libérez Greezy/
Salope, et dis à mes négros que Shmurda fait tout en équipe/
Mitch a buté quelqu’un il y a environ une semaine, une semaine/
Fais le fou avec nous et on te défoncera la gueule, salope/
On va attraper ce négro et lui tirer dessus/
Tout le monde finira avec des impacts de balles/
Yo, je suis en alerte à cause de ces négros/

En conclusion, si vous croyiez que le titre était simpliste en vérité il n’en est rien. En espérant aussi que vous compreniez pourquoi ces lyrics vous trottent autant dans la tête et que votre corps se démembre machinalement aux vibrations sonores de la production de Jahlil Beats.

Lyrics-Bobby-Shmurda-Hot-Nigga

Send this to a friend