Chronique d'album : Chance the Rapper – Coloring Book

Chronique d’album : Chance the Rapper – Coloring Book

Chaleureuse, agréable, radieuse. L’atmosphère qui saisit l’auditeur dès les premières écoutes de Coloring Book est à l’image de la pochette. Le bonheur est palpable et s’exprime sans artifices. « Yes ! » Coloring Book est un cri de joie. Pur, honnête, et communicatif. « Man, my life right now is perfect. I can merch it. » dit-il lui-même. – « Blessings »,« Angels »,« How Great »–. Et pour cause…

Une « baby mama » qu’il va bientôt fiancer –« All we got »,« Juke Jam »,« Smoke Break »–. Une paternité récente. Sa tournée avec The Social Experiment. La reconnaissance du mentor de toujours, Yeezy, dans tout ça ? La cerise sur le gâteau. Dans « Good Ass Intro» de Acid Rap, « Even better than that was the last time baby, ooh ooh, i’m good. So good. And We back » faisaient écho à l’intro de Freshmen Adjustment Vol. 2 de Kanye West : « It’s your boy Kanye to da… And we back ». Dix ans plus tard, l’apprenti a le luxe de chanter avec le maître. D’abord « Ultralight Beam ». « I made Sunday Candy, I’m never going to hell / I met Kanye West, I’m never going to fail ». Nouveau clin d’oeil. Puis, « All We Got », énième référence à Yeezy, avec Yeezy. Désormais, les deux artistes entretiennent un réel dialogue. Le plus jeune répond au plus vieux. À l’image d’un Balzac avec Flaubert, d’un Kobe avec MJ, d’un K-dot avec Tupac. Bonheur sans faille pour le « Kanye West best prodigee ».

La recette de ce succès fulgurant ? Simple mais efficace. De la passion. Pour sa famille et pour son Dieu, ingrédients principaux, omniprésents dans la trame lyricale (« I get my words from the sermon »). Pour son art évidemment. Une équipe d’artistes hors-pair. L’incontournable Donnie Trumpet et The Social Experiment. Quelques visages habituels : Towkio & Lido, Sabba & Noname. Mais surtout, de nouvelles têtes : Kaynatrada, Kanye West, TyDolla $ign… jusqu’à Young Thug, Lil Yatchy, Future que l’on retrouve métamorphosé sur le sensuel Smoke Break. C’est la vision d’un nouveau monde qu’offre Lil Chano : le « Magnificient Coloring World ». Et après y avoir invité des enfants de Chicago, il y invite finalement un auditoire. Conquis. Prêt à passer à la suite. « Are you ready ? » – « Blessings » -.

Send this to a friend