Chronique : Eloquence & Chapo - #EloChapo

Chronique : Eloquence & Chapo – #EloChapo

En attendant l’album PNL/Benjamin Biolay, voici Elo Chapo, le projet commun entre le talentueux producteur Chapo et le rappeur romanstreet Eloquence.

Eloquence revient sans être parti, un de ces fameux MC connus sans avoir vraiment explosés mais dont le nom hante les discussions des gens de la profession. Il a fait ses armes au début des années 2000 avec, entre autres, une place dans le roster du super groupe FUCK DAT avec Disiz. Son univers reste street (91 oblige) avec un flow étrangement chantonné, comme rappé du bout des lèvres avec une élégante nonchalance. Les lyrics interpellent aussi par leur singularité (« le nombre de vues ne fait pas l’altesse / t’as des followers j’ai des soldats et des hyènes » sur Revers, « Génération formée sous l’abribus / au rab à la cantine » sur Le Haut Du Pavé). En bref Eloquence est un rappeur à part, et ça fait du bien dans un paysage hip hop hexagonal où la photocopieuse tourne à plein régime.

Trill Makossa (2015, hyper chaud), Nueve Uno (2016, vraiment bien) et enfin Elo Chapo en 2017. Ce disque est le point de rencontre idéal entre des lyrics bien troussés dans une sensibilité « à l’ancienne » et la légèreté trappiste entrainante qui nous enveloppe en ce moment. L’autotune est utilisé de façon raisonnable, ce qui évite de finir hipster gay comme avec la rafale de rappeurs/chanteurs/troubadours fragiles qui font du chiffre sur Youtube (« Quand je commence un dab ça se finit en revers » sur Revers).

La qualité du projet doit beaucoup à la couleur musicale de Chapo, un producteur qui n’en fait pas trop dans sa Trap léchée et qui ramène un petit quelque chose bien à lui que je ne saurais expliquer et que donc je n’expliquerai pas.

Les temps forts à mon sens sont « Le Haut Du Pavé », « Totem » et « Revers », très rap et bruts, de toute évidence plus puissants que le sucre liquide un peu niais du morceau « Ladurée ». Écoutez le quand même, je suis un peu vieux jeu et je me suis arrêté à Aznavour pour les chansons d’amour.

Elo Chapo se consomme eazy, surtout si ta voiture a des baffles respectables et qu’elle fend l’air printanier un mardi soir en direction du YARD Summer Club.

French Bakery je vous vois !!

 

Téléchargement 

 

Send this to a friend