L'exposition "Beirut Youth" transcende l'énergie de la jeunesse libanaise

L’exposition « Beirut Youth » transcende l’énergie de la jeunesse libanaise

Après être passé par New York, Dubai, Tokyo Los Angeles et Beyrouth, Paris accueille enfin le projet Beirut Youth. Étroite collaboration entre le photographe équato-américain Gogy Esparza et Jey Perie, le fondateur et directeur artistique de Kinfolk, l’exposition documente à travers différents médiums les vies multiples de la jeunesse beyrouthine. Vidéos, photographies et impressions sur tissus dépeignent en images bribes de vie et instants partagés entre les habitants de la capitale libanaise et les deux artistes, captivés par la ville qui les entoure. Après avoir voyagé dans le monde, l’exposition constitue le premier projet curaté par La Pierre, un collectif de  7 jeunes talents créatifs parisiens, et sera accessible aux visiteurs du 22 février au 24 mars.

Honnête, brut, sensible ; l’exposition cristallise l’émotion que Gogy et Jey ont ressentie dans la ville, et à travers ses habitants. La beauté et l’intensité de sa ferveur, la douleur et les fruits de son histoire. Bien que déchirée par la guerre et fracturé, la juxtaposition d’une telle diversité de cultures, de religions et d’opinions engendre son chaos, séduisant, magnifique, comme seul un enchanteur Beyrouthin pourrait le faire.

Les œuvres, un livre de photographies, des tirages, des t-shirts et des posters commémorant l’histoire et la culturelle de la ville sont en vente. 50% des recettes sont reversés à des organismes qui apportent leur aide aux réfugiés syriens.

À voir au 7, rue de Paradis dans la galerie Sid Lee, au rez-de-chaussée des locaux de YARD, jusqu’au dimanche 24 mars.











/

Send this to a friend