Skreally Boy

Skreally Boy

skreally boy newcomers

Le 1er décembre 2014, sortait Karma de Skreally Boy et venait ainsi ajouter un nouveau nom au paysage r’n’b français. Pourtant, si ce pseudonyme peut sembler celui d’un « newcomers », il est en fait l’alias d’un personnage notable sur la scène française. Il s’agit de Richie Beats, un producteur que vous avez sûrement dû croiser sur les crédits des projets de Joke ou encore Dinos Punchlinovic. Aujourd’hui, c’est au sujet de tous ses alias que Rytchi, de son vrai nom, répond à nos questions.

10645084_853918317993259_5570727445273310321_n

FACEBOOK | TWITTER

Pour commencer, peux-tu te présenter, toi et tous tes alias ?

Moi c’est Rytchi aka RichieBeats aka MisterBeats aka TheGroovyMan aka Skreally Boy !

Comment s’est passé ton initiation à la musique ?

Par le biais de ma mère car elle est aussi artiste.

Tu fais principalement des prods pour le rap français. Comment cela a-t-il commencé ?

J’ai commencé par le dancehall ensuite je suis revenu au rap, la base. Les premiers artistes pour qui j’ai bossé dans le rap français sont Sefyu et Ol Kainry.

Quel est ton regard sur cette scène hip-hop en France ?

Je pense qu’il y a de bonnes découvertes, des artistes intéressants. Après c’est toujours la même chose en France, tu fais un truc qui marche tout le monde surfe sur la vague au lieu de créer son propre univers.

Pourquoi t’être finalement lancé dans le r’n’b ?

Car c’est la musique que j’aime, elle ramène une émotion particulière. Initialement, je suis un grand fan d’Usher.

Le passage au micro a été instinctif ?

Je rappe depuis que j’ai 16 ans, j’avais un « rhyme book », que je remplissais au fur et à mesure en traduisant des textes de rappeur comme Ludacris, Lil Wayne, The Clipse… Pour moi le chant est venu un peu plus tard, c’est lorsque j’ai entendu les premiers tracks de T-Pain comme « I’m in love with a stripper » que je me suis mis à l’autotune.

Quelles ont été tes principales inspirations pour Karma sur chacune des track?

Ma vie.

« Karma » est une période de ma vie ou la tentation a eu raison de ma conscience.
« Ebony » représente mon addiction aux femmes de couleur ébène.
« NVF » ce que je voulais faire avec ces femmes.
« My Bitch » le moment ou tu fréquente régulièrement un plan.
« TasP « l’homme et ses fantasmes.
« 0000 » l’heure du crime.
« Ma Belle » le contraste entre la Bitch et la Belle. Dans « Ma Belle » tu comprends que j’ai conscience de ce que je pourrais perdre.
« Karma » je me fous dans la merde la roue tourne.
Et « Solo » c’est lorsqu’on nous retire ce qu’on a de plus précieux dans les mains qu’on se rend compte de sa valeur.

Ce projet est autobiographique. C’est un concept que j’ai travaillé, et enregistré seul dans ma chambre. Je tiens à remercier ce qui m’ont donné de la force pendant cette période.

Pourquoi dissocier ces deux disciplines et leur attribué chacune un alias différent ?

En tant que beatmaker, j’ai voulu garder mon vrai prénom, Rytchi. SkreallyBoy, c’est une facette de ma personnalité que jai crée en m’essayant à l’autotune. Avant de m’appeler SkreallyBoy je m’appelais FrenchBoy, et  finalement j’ai gardé SkreallyBoy, je le trouve plus cool. Pour moi, nous avons tous deux facettes, le Ying et le Yang, donc j’ai voulu dissocier les deux en créant SkreallyBoy the Devil. Richiebeats est beatmaker tandis que Skreallyboy est mélomane. Et j’ai aussi voulu créer la confusion ! Certains me reconnaissent comme RichieBeats d’autres comme SkreallyBoy, je trouve ça marrant !

Quels sont tes projets pour 2015 ?

Mes projets pour 2015… Sortir les projets respectifs de mes artistes Elinass & Ribabe, finaliser 1985, puis sortir en septembre le second EP de Skreally.
En 2014, j’ai bossé sur pas mal de projets qui devrait sortir en 2015 comme Nekfeu, Deen Burbigo, Dinos, Joke, Dosseh, S.Pri Noir, Mr NOV, ainsi que quelques artistes américains.

Si tu ne faisais pas de musique, que ferais-tu là, tout de suite ?

Si je n’avais pas fait de musique, je me serai plus pencher dans le dessin ou le textile. Je pense que j’aurais déjà une petite famille, et je ne serais plus en France..

Téléchargez KARMA

skreally boy selfie

Send this to a friend