En Ride with Jok'Air

En Ride with Jok’Air

Nous voulions suivre le rappeur Jok’Air lors de son concert à Liège en février dernier, mais faire un report photos du show ne nous semblait pas être quelque chose d’assez intimiste. Et puis on s’est dit que quitte à documenter, il valait mieux prendre toute la ride en photo.

Enfin, pour boucler la boucle, on décide de demander à l’artiste de commenter chacune des photos prises lors du voyage. Pour la postérité peut-être. Pour mieux comprendre la vie d’un artiste sur les routes, surtout.

Photos : @samirlebabtou

 

« Le matin direction Liege. Ça doit sûrement être Davidson qui conduit la voiture. C’est comme ça à chaque date. À l’aller, je dors comme jamais pour rattraper ma nuit … »

 

« Avant le concert je mets les vêtements que je vais porter sur scène dans mon sac. Je me repose encore un peu. Je commence à ralentir sur la fumette. »

 

« Le début des balances.
Micro test 1 2 1 2 ! Lorsque j’arrive dans une ville direction la salle de concert pour faire les balances c’est à dire régler le son et les micros pour assurer un max niveau sonore pendant le concert.
Davidson ou Isma qui font DJ règlent le son avec Stif et Chich et moi réglons nos micros.
Ils jettent un œil avec nos ingés son et lumière avant notre arrivée afin que tout soit opérationnel et fonctionnel, pour qu’on puisse faire les réglages dans de bonne conditions.
C’est le moment où je m’imprègne de l’ambiance de la salle et pose mes marques sur la scène pour l’exploiter le mieux possible. »

 

« Même pendant les balances on trouve le moyen de se faire plaisir tout en étant sérieux.
Être bien entouré pour mieux avancer est l’une des clés pour être solide. Dan me suit sur toutes mes dates de concert, il est l’un des soldats de l’ombre qui fait que je puisse me produire sur scène. Isma gère toute l’équipe en concert comme sur le terrain. Chaque personne présente à mes côtés est là pour une chose bien précise et non pour figurer.
La salle de concert met à notre disposition des techniciens qui font le nécessaire pour que l’on soit le plus à l’aise possible dans notre travail, grand big up à ces hommes et femmes de l’ombre. »

 

« Mon téléphone est mon outil de travail, j’y reçois mes prods, j’échange avec les supporters et je gère mes réseaux.
Je suis déjà en tenue de scène, ce qui veux dire que dans quelques minutes je monte sur scène. »

 

« Ça, c’est avant de rentrer chanter l’hymne national sur la pelouse, c’est les vestiaires lol. C’est l’attente, je ne fume pas les quelques heures avant de monter sur scène. Je bois beaucoup d’eau et c’est le moment où j’aime rire des blagues des autres. »

 

« C’est le moment tant attendu de toute la journée. Il faut monter sur scène.
Le chemin entre la loge et la scène reste un des moments où je me mets en condition, mon but est de tout donner. »

 

« Isma qui essaye en vain de me clasher mais je gagne toujours (il lui arrive de gagner aussi).
Avant de monter sur scène, dans les loges on se fait une italienne (répétition rapide) du concert pour ne rien oublier.
Sur l’arrière scène on essaie de ne pas se mettre trop de pression et se donner la force nécessaire pour être à 1000% sur le devant de la scène.
C’est le moment où je dois donner toute mon énergie à mes supporters. »

 

« Big Daddy tour c’est chaud !
Mon énergie, la chose que mes supporters doivent ressentir. Ils aiment ma musique, ce qui les poussent à venir me voir alors je me dois de ne pas les décevoir et les emmener avec moi dans mon délire scénique pour qu’ils puissent vivre ma musique.
Ce n’est pas tout les jours qu’ils me verront, autant les marquer à jamais. »

 

« Le live, c’est le moment que je préfère. Le moment pour lequel j’ai fait le déplacement. C’est l’endroit où je partage le mieux ma musique. C’est tout simplement l’endroit où j’aime être. »

 

« Faire de la scène est l’un de mes plus grand kiff et la partager est l’une des façons de remercier mes supporters.
A ce moment du concert, je fais monter des supporters sur scène avec moi pour Shooter ! »

 

« Après chaque concert je fais une séance photo avec les supporters présents. Je pense que c’est important d’échanger avec eux après le concert et qu’on partage un petit moment privilégié avec ceux qui le veulent. »

 

Vous pouvez encore assister à la tournée de Jok’Air :
01/04 | L’Orange Bleue | Vitry-Le-François
29/04 | Le Moloco | Audincourt
13/05 | Le Metaphone | Oignies

 

L’EP « Big Daddy Jok » est quant à lui toujours disponible.

 

 

 

 

Send this to a friend