Somewhere in... Dakar avec Pablo Attal

Somewhere in… Dakar avec Pablo Attal

Pour ce dernier Somewhere In, on a invité Pablo Attal a partager avec nous les souvenirs argentique de son premier voyage au Sénégal. Un voyage dans la capital qu’il choisira finalement de retranscrire avec les mots d’un autre :

Je n’ai pas la plus belle des plumes, alors je préfère laisser l’écriture aux écrivains. Je trouve ces photos plutôt réussies. Ainsi au lieu de les illustrer avec un texte moyen, lisons donc quelqu’un qui écrit au sujet du Sénégal mieux que je ne pourrait sûrement jamais le faire…

Départ

Je suis parti
Par les chemins bordés de rosée
Où piaillait le soleil.

Je suis parti
Loin des jours croupissants
Et des carcans,
Vomissant des laideurs
A pleine gueule.

Je suis parti
Pour d’étranges voyages,
Léger et nu,
Sans bâton ni besace,
Sans but.

Je suis parti
Pour toujours
Sans pensée de retour.
Vendez tous mes troupeaux,
Mais pas les bergers avec.

Je suis parti
Vers des pays bleus,
Vers des pays larges,
Vers des pays de passion tourmentés de tornades,
Vers des pays gras et juteux.

Je suis parti pour toujours.
Sans pensée de retour.
Vendez tous mes bijoux.

Léopold Sédar Senghor (1906-2001), poète, président du Sénégal (1960-1980)


































/

Send this to a friend