Whitney Houston "Say "No" To Drugs" (1986)

Whitney Houston « Say « No » To Drugs » (1986)

Très jeune, Whitney Houston est bercée dans le monde de la musique. Sa mère, chanteuse de gospel, l’initiera au chant et fera de Darlene Love et d’Aretha Franklin ses marraines, alors que ses cousines ne sont autres que Dionne et Dee Dee Warwick. Dès le départs, c’est sa beauté qui la détachera du lot et qui la mènera à apparaître dans les magazines Seventeen, Cosmopolitain, Glamour ou encore Young Miss. Ce n’est qu’à la fin du lycée qu’elle signera finalement sur le label Arista Records. Après un premier duo avec Teddy Pendergrass « Hold Me », elle prépare son tout premier album éponyme qui rencontrera très vite un véritable succès, avec des singles tel que « All At Once« , « Saving All My Love For You« , « Thinking About You » et « Greatest Love Of All« .

Le 25 février 1986, lors de la 28ème cérémonie des Grammy Awards, elle repart avec le titre de meilleure performance vocale et remportera par la suite sept American Music Award et un MTV Music Video Award. Ce tout premier album restera dans le classement des meilleurs albums de tous les temps pour le magazine Rolling Stones et le Rock And Roll Hall Of Fame. A 23 ans, son succès et son image propre et lisse de chanteuse de gospel l’élèvent au rang de nouvel enfant chérie des Etats-Unis.

Cette année-là Ronald Reagan est président. Il reprend alors le flambeau d’une Guerre Contre La Drogue initiée deux mandats plus tôt par Richard Nixon. Les médias participent alors à la transmission de ce message anti-drogue et développent chacun leurs campagnes. C’est dans ce cadre qu’est lancé la campagne « Say ‘No’ To Drugs » du quotidien Boston Herald Tribune et que le 1er août 1986, à l’occasion d’un concert dans la ville, le photo-journaliste Arthur Pollock immortalise Whitney Houston en nouvelle égérie de la lutte contre la drogue.

Un cliché tragiquement ironique pour celle qui traverse les années 80-90 sans écorcher son image. Ce n’est qu’en 2000, que son attitude fait naître les soupçons auprès de ses proches et de ses collaborateurs, faisant ainsi enfler les rumeurs sur sa consommation de drogues dures avec son époux Bobby Brown. Des rumeurs qu’elle confirme lors d’une interview avec Diane Sawyer. A la veille des Grammy Awards de 2102, elle est retrouvée noyée dans la baignoire de sa chambre d’hôtel à Los Angeles. Une noyade provoquée par un coeur fragilisé et l’usage de cocaïne. Un hommage lui sera rendu lors de la cérémonie, qui laissant de côté sa triste fin, commémora la voix incroyable et le talent d’une grande interprète qui ouvrit la voie à de nombreuse artistes en conquérant un public mainstream en tant que chanteuse noire-américaine.

Send this to a friend