Le réalisateur Vladimir Baranovsky dévoile son court-métrage : Ousemane

Il y a quelques jours sortait ce rafraichissant court-métrage porté par une histoire d’amour étriquée. Mêlant photographies et vidéo , ce procédé astucieux apporte un certain rythme à la narration, épaulée par la dense voix de l’artiste londonien Crave More.

Nous avons donc interrogé Vladimir Baranovsky, scénariste et réalisateur de « Ousemane » quant à la genèse du projet ainsi que sur les coulisses de sa rencontre avec le rappeur anglais.

Yard - Le réalisateur Vladimir Baranovsky dévoile son court-métrage : Ousemane

VLADIMIR : « Étant très fan de photographie tout en ayant en moi le désir de raconter des histoires, j’ai décidé d’utiliser les deux médiums que sont la vidéo et la photo pour raconter l’histoire d’Ousemane. L’idée générale du film étant de l’inscrire dans l’urgence; du fait de son format court, de ce qui arrive à notre protagoniste et à son couple, j’avais le désir de jouer avec la narration.
La partie vidéo est tourné exclusivement en slow motion dans un seul un même lieu (huis clos) tandis que les flashback sont au format photo. Ceux-ci défilent vite et nous offrent un bref aperçu du passé. »

Yard - Le réalisateur Vladimir Baranovsky dévoile son court-métrage : Ousemane

« J’ai contacté Crave après l’avoir découvert via une vidéo de Berlin Colors, je suis vite devenu fan de sa musique ! Le courant est super bien passé entre nous (Elio son manager, Crave et moi). On devait initialement shooter un clip et puis j’avais ce court métrage écrit il y a peu qui m’obsédait… Je voulais absolument le faire alors j’ai proposé à Crave et Elio le projet avec cette idée d’avoir une musique originale ! Crave étant habitué à la caméra (il est aussi modèle), ça s’est fait très naturellement ! »

Yard - Le réalisateur Vladimir Baranovsky dévoile son court-métrage : Ousemane

CRAVE MOORE : « J’ai commencé à bosser sur ce morceau avant même que le film ne soit tourné et au hasard d’une écoute du titre  » Mission To The Moon » avec Vlad, on s’est fait la même réflexion « C’est ça ! »… Tout collait dans la chanson et je n’y avais jamais vraiment pensé, mais ce couple, l’ambiance, le côté lunaire, le titre, ça nous sauté aux yeux (et aux oreilles). « Mission To The Moon » venait de renaitre ! »

Plein écran

YARD Story - Le réalisateur Vladimir Baranovsky dévoile son court-métrage : Ousemane
/

 

 

/

Send this to a friend