YARD LA RELÈVE : « Champion mon frère »

YARD LA RELÈVE : « Champion mon frère »

Dans cette 13ème édition du tournoi international de streetball du Quai 54 placée pour l’occasion sur la luxueuse place de la Concorde, l’évènement phare devait être la visite de Sa Majesté Michael Jordan. Si His Airness n’aura pas fait son apparition tant attendue, l’attention n’en aura que plus été portée sur la performance du nouveau champion couronné ce week-end, l’équipe YARD La Relève, victorieuse du favori absolu et quadruple champion, La Fusion.

Pour les connaisseurs et habitués du Quai 54, le nom La Relève n’est pas inconnu. Fondée il y a 8 ans par le meneur Zaïnoul Bah pour concurrencer la domination de la Fusion, la team La Relève a marqué de son empreinte plusieurs éditions avant ce week-end. Finaliste l’année dernière, elle avait déjà inscrit son nom au palmarès en remportant l’édition de 2011, face aux Américains de Kings of Hoops.

 

XE1S6368

 

L’arrivée de YARD au sein de l’équipe naît d’une histoire d’amitié entre plusieurs membres des deux entités. Déjà impliqué par le passé dans le Quai 54 et dans d’autres évènements dédiés au basket, l’association s’est faite naturellement et dépasse le simple branding. YARD et La Relève représentent ensemble une certaine idée de la jeunesse, de l’avenir et une forte ambition dans leur domaine respectif. Avec cette combinaison, YARD a pour but d’apporter une valeur-ajoutée par des moyens logistiques, matériels, mais surtout humains. Un détail qui singularise encore plus La Relève des autres équipes du tournoi.

 

Yardlareleve_day1-25

 

Pour tenter de récupérer le titre convoité de meilleure équipe de streetball mondiale, la team s’est appuyée sur un savant mélange d’historiques de l’équipe comme Zaïnoul Bah, Thomas Larrouquis – qui a pris le poste de coach pour cause de blessure – ou Georgi « Haïti » Joseph, auxquels se sont ajoutés de nouveaux éléments : Jordan Aboudou, Lahaou Konaté ou le meneur Souleymane « Solo » Diabaté. Privilège des équipes reconnues, YLR est qualifiée directement pour le tournoi et commence donc en huitième de finale, qu’elle remporte face au Staff Médical. Le quart de finale sera une revanche de l’année dernière pour YARD La Relève qui vient à bout de Hoodmix, tenant du titre sur le score de 33 à 20. Après une demi maîtrisée face aux surprenants Allemands de Der Stamm, l’opposition en finale face à La Fusion aura été celle du choc des générations. D’un côté, l’équipe emblématique du quai emmenée par l’expérience des Amara Sy, Steed Tchicamboud ou encore Andrew Albicy et de l’autre la jeune garde. Après une première mi-temps serrée bien démarrée par La Fusion, notre équipe brisera les espoirs de l’équipe de L’Amiral en dominant totalement la seconde moitié du match.

 

Yardlareleve_day2-38

 

La victoire de YARD La Relève représente tout d’abord la consécration d’un état d’esprit au sein d’un collectif soudé, conduit par la bonne ambiance et une soif de victoire partagée. Ce qui est sûr c’est que ce partenariat, ou plutôt cette fusion entre les deux entités n’est pas qu’un « one week-end stand » mais bien une histoire amenée à durer bien au-delà d’une seule édition. L’expérience continuera l’an prochain, dans une 14ème édition où YARD La Relève tentera de conserver son tout nouveau trophée.

 

Yardlareleve_day2-43

Yardlareleve_day2-129

Yardlareleve_day2-127

Send this to a friend