Yeezy Season 1 @ Paris : comment comprendre Kanye West ?

Yeezy Season 1 @ Paris : comment comprendre Kanye West ?

Ça fait quelques jours que tournait un compte à rebours sur yeezy.supply… La finalité, nous la connaissions, lorsque le chronomètre afficherait 0 ; Kanye West aura lancé à New York sa première collection avec Adidas : celle qui l’appelle la Yeezy Season 1. Par contre ce qu’on ignorait c’est que cette cérémonie allait être diffusée dans les cinémas d’une dizaine de pays. À Paris, le rendez-vous était donné à 22 heures au cinéma Gaumont à Opéra, au terme du fameux compte à rebours.

Sur place, environ 200 personnes sont excitées par l’événement mais pendant plus d’une demi-heure, elles auront le droit à un spot de vingt secondes qui tourne en boucle. Puis les lumières s’éteignent et donnent lieu à un défilé d’un nouveau genre d’une vingtaine de minutes que vous pouvez retrouver sur le site de l’artiste. L’autre surprise était la découverte du premier titre du prochain album du Chicagoan, l’excellent « Wolves » avec Vic Mensa et Sia. Mais bon tout cela vous le savez sûrement déjà.

Cette opération imprévue est symptomatique d’une interrogation qui frappe les fans depuis quelques temps maintenant : Comment comprendre Kanye West ? Quasiment absent des réseaux sociaux, excepté son utilisation particulière de Twitter, l’artiste entretient une communication obscure avec son public. Outre ses choix artistiques alternatifs qui le boutent des radios, le rappeur a proposé plusieurs opérations du même genre au succès plus que relatif.

yeezy-season

En février 2013, nous apprenons que dans deux semaines se tiendrait un concert surprise au Zénith alors que ses collègues de profession prennent plusieurs mois avant d’annoncer ce type d’événement. Après une prestation déroutante et une salle qu’il peine à remplir, c’est sous les huées d’une partie du public qu’il quitte la scène en refusant un rappel sur l’hymne de la ville « Niggas In Paris ». Quelques mois plus tard, en mai, on apprend que sera projeté sur les murs de la capitale, ainsi que dans d’autres villes partout dans le monde, le clip de son nouveau morceau « New Slaves ». Une fois de plus, le rappeur prend de court ses fans mais aussi l’organisation car c’est en demi-teinte que se déroule les diffusions : entre retards, projection de l’image sans le son ou l’inverse mais surtout l’ambitieuse transmission sur un Arc de Triomphe allumé est un bide complet.

yeezy-season2

Hier soir, Adidas et Def Jam (entités qui lient contractuellement Kanye West) ont été tenu informés de cette opération dans la nuit ne pouvant aucunement assurer une animation digne de la dimension de l’annonce. C’est pour cela que la salle de cinéma Gaumont d’Opéra est à moitié remplie, l’artiste court-circuite toute le monde et se prive d’un retentissement encore plus fort.

Malgré l’énumération de ces flops, Kanye est le seul dans le monde du hip-hop et de la musique a proposé à son public une expérience aussi forte. Il s’est créé une véritable communauté qu’il emmène avec lui dans sa créativité. Mais surtout malgré le poids de ses engagements contractuels, sa liberté artistique est totale…

yeezy-season8

Send this to a friend