Ana Castillo & Bardamu : "Je crois que l'exposition Trajectoire fera date"

Ana Castillo & Bardamu : « Je crois que l’exposition Trajectoire fera date »

Ana-Castillo-Bardamu-trajectoire-exposition-yard-2

Il y a quelques mois, nous vous présentions Trajectoire, un projet derrière lequel se cache Jérémie Nassir, passionné de basketball et d’art. Si le projet a récolté de très bons retours et suscité un engouement certain chez les férus de ces deux disciplines, le point de convergence entre ces deux univers se matérialisera au coeur de Paris, à travers une exposition réunissant 30 artistes et créatifs d’univers différents dans un espace de 5000m2, sur 6 étages; de 10h à 20h le 8-9-10 février prochain. 

Photos : @antoine_sarl

Histoire de vous donner un avant-goût de l’exposition Trajectoire, nous avons décidé de vous présenter – jusqu’au jour J – cinq des artistes qui présenteront leurs oeuvres lors de l’exposition. L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur eux, leurs inspirations et leurs visions. Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur Ana Castillo & Bardamu, binôme le temps d’un week-end.

Ana-Castillo-Bardamu-trajectoire-exposition-yard-1

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre travail ?

Ana Castillo : Je suis artiste, je dessine et peints pour exposer ou illustrer dans la presse.

Bardamu : J’écris sous le pseudonyme de Bardamu, ça va de chroniques sur ma vie d’adulescent alcoolique à des projets plus « sérieux » tels un livre/carnet de voyage sur l’Algérie, à paraitre cette année.

Comment êtes-vous arrivés sur l’exposition ?

A C : J’avais fait une collaboration avec AIMKO, une agence parisienne pour un showroom adidas avec des dessins en noir et blanc sur du bois et c’est à cette occasion que Jérémie m’a repérée.

B : Jérémie, qui a monté l’expo Trajectoire et avec qui je joue au basket depuis plusieurs années, m’a sollicité pour écrire un texte. On a brainstormé et on s’est bien marré à en poser les premiers jalons.

« On s’est dit que ce serait drôle d’en faire découvrir les coulisses en révélant des trucs que seuls les initiés savent. »

Ana-Castillo-Bardamu-trajectoire-exposition-yard-3

 

Il a fallu concevoir un œuvre pour cette exposition. Qu’elle a été votre démarche ?

A C : Jérémie a eu l’idée de la collaboration avec Serge, il m’a filé le lien de son album rap, j’ai kiffé son écriture et la suite c’était d’illustrer son texte sur les commandements du street basketball avec des dessins imprimés sur des toiles grand format.

B : Mon expérience de basket est à 90% du basket de rue en playground, on a donc réfléchi autour de cet axe du street basketteur et on s’est dit que ce serait drôle d’en faire découvrir les coulisses en révélant des trucs que seuls les initiés savent. Une fois que j’avais une version quasi définitive du texte Jérémie a recherché quelqu’un pour les illustrer et Ana est rentrée dans la danse.

Quel est votre rapport au basket ?

A C : Je n’ai jamais vraiment joué au basketball, cependant j’ai toujours trouvé intéressant l’esthétique, l’ambiance de ce sport, dans la rue ou dans les films. Pour le projet, les mecs m’ont aidés en mimant des gestes pour illustrer correctement les situations dans le texte.

B : Viscéral. J’ai 40 piges et je joue depuis 25 ans. Jérémie pareil. Comme dit Ana ça nous a permis de lui mimer des gestes pour que ses illustrations soient plus crédibles. On était ridicules, Ana peut anéantir nos vies professionnelles en divulguant certaines photos… Blague à part on s’est vraiment bien entendu et le projet des « X Commandements Du Street Basket » s’est fait naturellement.

Ana-Castillo-Bardamu-trajectoire-exposition-yard-4

Quelle est l’importance d’un tel évènement à Paris ?

A C : Pour moi c’est une première grande exposition à Paris avec une sélection d’artistes reconnus et dans ce lieu immense, chaque installation spécialement conçue pour l’évènement va être dingue !

B : Déjà cet axe de l’art et du Basket est inédit. Ensuite ce que je vois sur les réseaux avec des images d’autres oeuvres annoncent un évènement assez fou en terme de qualité. Le lieu de l’expo, un parking gigantesque en plein XIème arrondissement, ajoute à la force d’attraction. Je crois que Trajectoire fera date.

Avez-vous d’autres projets à venir ?

A C : Je suis actuellement en résidence d’artiste à Leipzig en Allemagne, deux expositions sont prévues, je vais présenter une installation de peintures.

B : Non, j’ai prévu de rien foutre cette année. C’est évidemment une blague mais ceux qui me connaissent savent que cette posture de branleur est tout à fait crédible. Le livre sur l’Algérie va se finaliser et j’ai d’autres projets qu’il est inutile de dévoiler pour le moment. Et bien sûr, du basket encore et toujours jusqu’à ce que mort s’en suive…

Ana-Castillo-Bardamu-trajectoire-exposition-yard-5

Send this to a friend