On The Corner with Kofs (Air-Bel, Marseille)

On The Corner with Kofs (Air-Bel, Marseille)

Enfant méditerranéen, Kofs en est fier et le revendique. « Le plus gros péché que j’ai commis cette année, c’est mon album », cette phrase ouvre son premier album, intitulé V. À l’occasion, on est parti rencontrer le rappeur et acteur dont le nom résonne depuis déjà dix ans dans les coulisses du rap français, au coeur d’Air-Bel, dans les quartiers Sud de Marseille. On The Corner.

Instagram : @antoine_sarl

Quand Kofs entre dans une pièce, les regards se tournent et les voix baissent. C’est que le rappeur et comédien marseillais en impose, d’abord par sa carrure, puis surtout par sa voix caverneuse. Il est du genre à parler fort, se faire entendre, être le premier à rentrer, le dernier à partir. Chez lui, aucun personnage, ses presque 2 mètres symbolisent à eux-seuls l’expression « chasser le naturel, il revient au galop ». Originaire d’Air-Bel, le quartier l’a enfanté. Cette presque mini-ville de 7 000 habitants, au détour de 74 bâtiments et quatre tours, est devenu tardivement un nouveau centre de formation du rap français, comme le prouve l’essor de Naps et YL, coqueluches de la nouvelle génération. 20 ans auparavant, c’était Patrick Fiori qui révisait ses cours de chant dans son appartement. D’ailleurs, à marcher dans le quartier avec Kofs et Comm (son manager-réalisateur), les souvenirs remontent et les anecdotes fusent.

kofs-air-bel-on-the-corner-marseille-1

Le rappeur peut être imposant au premier abord, on découvre vite un esprit vif, plein de second degré, pince-sans-rire et un brin moqueur. Il est comme ça dans la vraie vie, devant une caméra il ne joue pas de rôle, à part si c’est celle de Karim Dridi, réalisateur du film Chouf dans lequel il interprète le personnage froid et violent de Reda. Au départ, on était parti à Marseille rencontrer l’artiste pour tourner une simple interview ; il n’a fallu qu’un déjeuner dans un restau’ marseillais (fétiche de REDK) pour se rendre compte qu’il fallait en faire beaucoup plus. Voici Kofs, qui signe le retour du On The Corner avec une vidéo pleine d’humanité.

kofs-air-bel-on-the-corner-marseille-2

Send this to a friend