On The Corner with Soso Maness (Font-Vert, Marseille)

On The Corner with Soso Maness (Font-Vert, Marseille)

Il n’a fallu que d’un message sur Instagram et d’un appel téléphonique pour boucler le projet. Soso Maness fonctionne ainsi, au feeling, toujours efficace. On descend à Marseille, où il nous promet avoir « le double des clés de la ville » et de nous amener dans les endroits les plus reculés et discrets de la Cité Phocéenne. Roulez jeunesse.

Photos : @_guillaumedurand

De ceux qui ont traversé les époques du rap, Soso Maness appartient à la deuxième catégorie : les jeunes pousses talentueuses, coupées à la racine, qui repoussent une génération plus tard. Originaire de Font-Vert, dans un Marseille où le rap était concentré sur le triumvirat IAM, la FF et les Psy4, dur de se faire un nom parmi les artistes qui allaient devenir des légendes du genre français. Pourtant, le petit Sofiane Manessour est déterminé ; la tête pleine de rêves il fonde avec son meilleur ami le duo des « Sales Mômes ». De fil en aiguille et de travail en rencontre, les deux minots signent un featuring sur le morceau « La Relève » avec Intouchable (Demon One, Dry) sur le premier album de la soupape Mafia K1’Fry Les points sur les I. On n’a vu pire pour débuter une carrière. Mais la vie joue souvent des mauvais tours et la dure réalité de « jobeur » marseillais a repris le dessus. Délaissant le rap pour la rue, ce qui devait être le tremplin vers un destin tout tracé ne devient finalement qu’un lointain souvenir.

soso-maness-interview-on-the-corner-yard

Les années passent, le rap change, et un beau jour où les travailleurs ne viennent pas, le rap revient soudainement dans les bras de Soso. Il part au studio le soir même, y fait la rencontre de Kalif Hardcore et Jul – qui d’ailleurs enregistre son premier morceau en solo – et voilà que l’aventure reprend. S’enchaînent les clips, les premiers shows, les volontés d’album(s)… Puis la prison. À l’instar de son grand frère et de son père avant lui, le rappeur se retrouve à purger aux Baumettes. Triste réalité. En sortant, il appuie sur la pédale d’accélérateur et signe chez SONY, comme si tout avait été prévu depuis le début, malgré les obstacles sur la route. Voici le On The Corner with Soso Maness, qui nous a fait l’honneur de sa première interview tous médias confondus.

soso-maness-interview-on-the-corner-yard

Réalisé et monté par Guillaume Durand, étalonné par Sat Gevorkian.

Send this to a friend