Gazo | On The Corner (Paris, Saint-Denis)

Gazo | On The Corner (Paris, Saint-Denis)

En un an, la carrière de Gazo a explosé. Le driller de Saint-Denis s’est imposé comme le porte-drapeau français d’un sous-genre qui floute encore un peu plus la frontière qui sépare le rap du réel. Pour un On The Corner exclusif, il nous ouvre des portes fermées, et se raconte.

Photos : @antoine_sarl

Octobre 2019. Gazo sort le visuel de « Drill FR 1 », et tout s’accélère. Celui qui rappe déjà depuis plusieurs années et que son entourage pousse à ne rien lâcher sent que le vent tourne. À l’aise sur un terrain de jeu qui correspond à ce qu’il est, à ce qu’il vit, aux sonorités qui le transcendent, il brûle les micros des studios parisiens d’une drill authentique, sombre, qui puise dans la noirceur de ce qui se fait au UK et dans le côté club de ce qui explose à New York. L’objectif : recracher toutes ses influences pour en faire une sauce estampillée Saint-Denis, ville cosmopolite pleine de paradoxes.

En France, personne n’est épargné. Et tout le rap sent que le diamant noir qu’est Gazo a quelque chose en plus, qu’il irradie d’une manière rare. Les demandes de featurings pleuvent : Jul, Maitre Gims, Kaaris, S.Pri Noir, Mister V, Django, Dosseh, Hamza… Et surtout, un track avec Freeze Corleone, « Drill FR 4 », qui sera synonyme de réelle détonation pour deux artistes passés depuis de l’ombre à la lumière noire. Sans le covid-19, tous les clubs de France auraient téma la taille d’la kichta.

Le 26 février, Gazo sort son premier projet, sobrement intitulé Drill FR, parce qu’on ne change pas une formule qui marche. Pour l’occasion, un an après que Maes nous ait ouvert les portes de Sevran, la première signature d’Epic Records France, BSB sur les épaules et Rolex sur le poignet, nous ramène aux origines de sa réussite.

Send this to a friend